ASTUCES ET CONSEILS

Nos experts du monde des chats Intersand® en collaboration avec Éduchateur vous proposent quelques astuces et conseils pour les nouveaux parents de chats, les amoureux de leur minou et tous les curieux qui pensent à agrandir leur famille.

Bengals et Savannahs : FAIRE LE BON CHOIX!

Vous rêvez d’avoir un tigre dans votre salon? Alors vous avez sûrement déjà entendu parler de ces deux races de chats : les Bengals et les Savannahs. En format « portable », ce sont les chats qui se rapprochent le plus d’un grand félin sauvage avec leur magnifique robe tachetée imitant celle du léopard.

UNE TROP GRANDE POPULARITÉ

La demande pour ces deux races a subi, depuis les dix dernières années, une hausse exponentielle. Du jamais vu dans l’histoire féline! Il y a actuellement presque autant d’éleveurs de ces deux races que d’éleveurs de toutes les autres races de chats combinées. Malheureusement, cette popularité cause des problèmes importants qui s’apparentent beaucoup aux problèmes qui a affligé les Dalmatiens à la suite de la parution du film de Disney dans les années 90.

D’abord, beaucoup de gens sans aucune expérience se sont improvisés éleveurs, profitant de cette demande grandissante. Ainsi, dans ce marché, il existe très peu d’éleveurs qualifiés et responsables. De plus, ces deux races ont des particularités propres qui font que ces félins ne sont pas faits pour tout le monde. En effet, de tous les chats de race, c’est chez le Bengal que l’on retrouve le plus de consultations pour des problèmes de comportement. Pourquoi? Parce que les éleveurs n’informent pas adéquatement leurs clients ou sont eux-mêmes ignorants des besoins réels de cet animal. Il faut donc s’informer et magasiner son éleveur avec précaution!

L’HYBRIDATION

Le Bengal et le Savannah sont des races hybrides : elles sont issues d’un croisement entre un chat domestique et un chat sauvage, soit un léopard d’Asie pour le Bengal et un Serval (félin que vous pouvez voir dans la plupart des zoos) pour le Savannah. Le résultat de ce croisement est appelé F1, soit première génération, et ce félin possède 50 % de sang sauvage. Par la suite, on peut croiser ce félin F1 de nouveau avec un chat domestique pour obtenir un F2, et ainsi de suite jusqu’à la cinquième ou sixième génération qui s’apparente un peu plus au chat domestique. Le problème est que plus nous sommes proches des premières générations (F1), plus le félin retiendra des caractéristiques physiques (grosseur et robe) du félin sauvage, mais aussi des caractéristiques comportementales; ces félins sont beaucoup plus territoriaux, plus énergiques, plus intenses et cohabitent souvent difficilement avec un autre chat domestique. Pour ces raisons, il est conseillé de rester dans les catégories F5 et plus.

Dans le milieu, un éleveur vendant des Bengals et des Savannahs de catégorie F1 et même F2 au public est considéré comme irresponsables. Ces chats ne devraient servir qu’à l’élevage même si souvent, ce sont ces magnifiques gros félins que les gens veulent adopter.

UN LÉOPARD DANS SON SALON

Il est important de comprendre qu’en adoptant un tel félin, vous aurez l’impression d’avoir, visuellement, un léopard dans votre salon, mais vous aurez aussi son énergie, son intelligence et surtout son intensité. Même s’il est conseillé de s’occuper des chats et de les divertir (peu importe leur race), ce conseil devient particulièrement important pour les Bengals et les Savannahs. S’ils n’ont rien pour s’occuper, ils deviendront très créatifs et se trouveront des activés visant à dépenser cette énergie débordante. Ceci peut engendrer plusieurs problèmes de comportement. Vous pourriez donc vous retrouver avec un grimpeur de rideau, un sculpteur de bois, un chanteur d’opéra la nuit ou encore un chasseur de chevilles sauvages dans le couloir…

Soyez conscients que vous devrez jouer plusieurs fois par jour avec ces chats et surtout créer un environnement adapté pour eux, comportant beaucoup de points en hauteurs, de griffoirs, de jouets, d’énormes litières en nombre suffisant (une de plus que le nombre de chats dans la maison) et surtout, de bols interactifs qui obligeront les chats à travailler pour manger.

Les Bengals et les Savannahs ne sont pas de mauvais chats. Loin de là. Cependant, si vous désirez adopter un de ces deux chats, vous devez être équipés de solides notions de comportement (il/elle ne doit pas être votre premier chat) et vous devez avoir beaucoup de temps pour vous en occuper. C’est uniquement dans ces conditions que vous pourrez profiter pleinement du caractère majestueux de cet animal tigré!

Tenez-vous informés du monde des chats intersand®