ASTUCES ET CONSEILS

Nos experts du monde des chats Intersand® en collaboration avec Éduchateur vous proposent quelques astuces et conseils pour les nouveaux parents de chats, les amoureux de leur minou et tous les curieux qui pensent à agrandir leur famille.

Chat et vacances : quelle est la meilleure solution?

Le moment de préparer les derniers détails pour les vacances est arrivé. La famille sait où elle logera et combien de temps durera le séjour, mais qu’en est-il de minou? Alors qu’il est usuel de chercher un centre de pension pour faire garder le chien familial, que prévoir pour que notre compagnon félin soit confortable durant notre absence?

L’emmener en voyage

Règle générale, les chats ne sont pas enchantés de quitter le domicile et de se balader en voiture. Bien qu’il soit possible que certains tolèrent ces déplacements en raison d’un entraînement fait selon les bonnes méthodes ou pour les individus présentant une personnalité plus aventureuse, le voyage risque de leur causer plus de stress que d’agréments. Il faut comprendre que nos amis félins ne ressentent fort probablement pas ce besoin d’évasion l’été venu! Au contraire, rassurés et confortables dans leur routine et leur environnement stable qu’est la maison, ils mettront du temps à s’adapter à un nouveau lieu. Alors, si le voyage est de courte durée, cela ne vaut pas la peine de l’intégrer graduellement à un nouvel habitat.

Le laisser à la maison

Laisser votre chat à la maison demeure la meilleure option si vous désirez qu’il vive bien la période des vacances à condition que votre séjour soit d’une durée maximale d’environ deux semaines. De plus, une personne de confiance devra être en mesure de venir lui rendre visite fréquemment, et ce, à tous les jours sans faute! Il faudra également lui fournir une liste détaillée avec les coordonnées des personnes ressources (vétérinaire, 2e personne disponible pour visiter le chat s’il y a empêchement, etc.) ainsi qu’une description des habitudes et procédures relatives aux soins (quantité et type de nourriture, fréquence des repas, jouets préférés, directives pour le nettoyage de la litière, etc.)  Bien que le chat soit de nature plutôt indépendante, il ne faut pas oublier qu’il a besoin d’interactions sociales et de divertissements en plus de ses besoins primaires.  Le gardien devra donc non seulement changer l’eau, offrir de la nourriture, faire la litière, mais aussi jouer et interagir avec lui selon le niveau de confort du chat. S’il est stressé par le gardien, il ne faudra en aucun cas forcer une manipulation ou un contact physique, mais plutôt gagner sa confiance par le jeu ou la nourriture.

Choisir la pension pour chats

Si le séjour durera plus de deux semaines, il est alors suggéré de relocaliser temporairement le chat afin qu’il puisse bénéficier de plus de surveillance, mais surtout davantage d’interactions sociales. Alors, l’hébergement chez un proche ou le service de pension féline sera un meilleur choix. À noter que plusieurs vétérinaires offrent également le service de pension pour animaux. Toujours dans le but de réduire son stress, il sera alors recommandé que le chat soit isolé des autres animaux et loge dans un environnement adapté aux félins. Le lieu choisi devra présenter des cachettes, des espaces en hauteur, des griffoirs, des stations interactives pour l’alimentation, des jeux, litières de dimension adéquates, etc. De plus, la personne responsable devra être en mesure de le visiter souvent et d’interagir avec lui comme s’il était visité à la maison.

Notez que pour les chats présentant des conditions médicales, il faudra avant tout valider avec son vétérinaire quelles sont les options offertes et choisir un endroit ou des personnes qui seront en mesure de faire les suivis et d’administrer de la médication correctement, le cas échéant.

S’ennuiera-t-il ?

Comme la famille sera absente, il sera important pour le chat de pouvoir rapidement se faire une routine dans ces nouvelles circonstances, et ce, qu’il soit à la maison ou ailleurs. Pour l’aider, il peut être intéressant de syntoniser le radio à une chaîne parlée plutôt que musicale. La voix humaine étant un son familier et les émissions présentées selon une grille horaire fixe, il se pourrait que cela favorise le retour à une certaine routine telle qu’il connaissait avec les membres de la famille. De plus, lui offrir plusieurs activités fera en sorte qu’il sera occupé en votre absence. Alors, tous les types d’ajouts au domicile ou à la pièce d’accueil sont les bienvenus : arbres à chats, accès aux fenêtres, bols interactifs pour la nourriture, «chasse aux trésors» avec friandises ou nourriture cachées partout dans la maison, enrichissement olfactif et visuel (mobile de lumières, vidéo d’oiseaux), etc.

Enfin, il est difficile de prouver qu’un chat s’ennuiera de «ses» humains selon la définition que nous faisons de l’ennui émotionnel, de la mélancolie. Par contre, nous pouvons certainement admettre qu’un chat laissé à lui-seul pendant plusieurs jours sans activités s’ennuiera d’inactivité.

Le retour à la routine familiale

Contrairement à la croyance populaire, le chat ne vous boudera pas à votre retour pour vous faire «payer» de l’avoir laissé seul! En fait, il se sera probablement fait une nouvelle routine en votre absence et devra s’adapter à nouveau dès votre arrivée de vacances. Il est possible que tous ces changements en si peu de temps le stressent et que vous observiez des modifications de ses comportements. Si tel est le cas, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire au retour afin de s’assurer de la santé de votre compagnon à poils!

Bonnes vacances!