ASTUCES ET CONSEILS

Nos experts du monde des chats Intersand® en collaboration avec Éduchateur vous proposent quelques astuces et conseils pour les nouveaux parents de chats, les amoureux de leur minou et tous les curieux qui pensent à agrandir leur famille.

Fini la peur de la visite : 2 astuces infaillibles

Vos amis ne vous croient pas lorsque vous leur dites que vous avez un chat? Si votre chat décidait de sortir de sa cachette lorsque la visite y est, les gens présents seraient tellement étonnés qu’ils se retournaient tous vers lui en s’exclamant « Ah ben coudonc: tu as un chat?! ». Cette exclamation et tous les regards tournés vers lui auraient pour effet de l’apeurer et de lui enlever à jamais l’envie de sortir de son endroit sécuritaire lorsque vous recevez des visiteurs.

Comment faire en sorte que votre chat cesse d’avoir peur de la visite? La première question à se poser est à savoir si c’est vraiment nécessaire. Ce l’est si votre chat semble très anxieux et reste réfugié sous le lit tout au long de la soirée. Ceci signifie que la présence d’inconnus dans la maison est trop perturbante pour lui et que malgré sa cachette, il n’arrive pas à gérer son stress. Si malgré qu’il soit caché, isolé des visiteurs, votre chat présente des signes d’anxiété non négligeables (pupilles dilatées, reste recroquevillé dans son coin, ne mange pas, n’arrive pas à dormir,…), il pourrait être pertinent de planifier une consultation avec le vétérinaire pour évaluer le niveau d’anxiété de votre chat et les solutions à considérer pour alléger ce mal-être. Cependant, si votre chat court se réfugier sous le lit, mais une fois arrivé, se détend et s’habitue après quelques minutes, ce n’est pas bien grave. Vous n’avez qu’à fermer la porte de la pièce où il s’est réfugié avec sa nourriture, son eau et une litière pour ne pas qu’il soit dérangé inutilement.

Dans un cas comme dans l’autre, sachez qu’il existe des exercices de désensibilisation aux inconnus pour votre chat. Il suffit de changer la signification de la visite pour votre chat. S’il a peur, c’est qu’il a fait une association désagréable à la venue d’étrangers. L’origine de cette association peut être différente pour chaque chat et elle importe peu, car la technique pour la modifier est la même. En fait, il s’agit d’une combinaison de deux techniques appelées la désensibilisation et le contre-conditionnement.

Bien souvent, le chat commence à avoir peur avant même que la visite arrive simplement parce qu’il a appris à reconnaître les signes précédant la venue de celle-ci. Souvent, c’est la sonnette de la maison qui déclenche automatiquement la fuite du chat vers son abri ou lorsque la nappe des grandes occasions est placée sur la table. Dans ce cas, désensibiliser votre chat à cet élément déclencheur pourra être envisagé, mais avant toute chose, les chats courent généralement se réfugier uniquement au moment où les visiteurs arrivent. Il faut donc faire un travail de désensibilisation et de contre-conditionnement aux inconnus.

Première étape : désensibiliser l’arrivée de la visite

Dès l’arrivée des gens, vous devez commencer les exercices de désensibilisation. Ainsi, présentez des gâteries ou de la nourriture à votre chat lorsque la visite entre dans la maison, et ce à une distance où votre chat se sent suffisamment à l’aise pour manger. Si c’est sous le lit de la pièce où il court se réfugier avec la porte fermée que vous devez commencer, faites-le! Mais graduellement, ouvrez la porte et rapprochez la nourriture de plus en plus près de la visite.

Deuxième étape : contre-conditionnement aux visiteurs

Lorsque votre chat sera assez proche pour apercevoir les invités, vous pourrez demander à l’avance aux gens d’ignorer votre chat et de faire comme s’il n’existait pas. Cela sera beaucoup moins intimidant pour lui que de voir tous les regards soudainement tournés vers lui.

Lorsqu’il sera suffisamment à l’aise, demandez à la visite de lui donner des gâteries ou de jouer avec lui tour à tour. Ce faisant, votre chat devrait rapidement comprendre que la venue de la visite ne signifie pas quelque chose qui fait peur, mais bien quelque chose qui est très payant. La peur devrait disparaître rapidement.

L’important dans ces techniques, c’est d’y aller au rythme de votre chat et d’être patient. Il ne faut surtout pas le forcer à rester avec les gens ou l’empêcher d’aller se cacher s’il en ressent le besoin et ce, à n’importe quel moment. Avec les chats, les départs sont souvent très lents, mais une fois le principe assimilé, le progrès sera de plus en plus rapide.

Et si mon chat a d’autres peurs?

Si votre chat reste craintif à d’autres éléments comme la sonnette ou la nappe des grandes occasion, vous devrez utiliser les mêmes techniques pour réduire le stress à ce déclencheur. Combinez la désensibilisation au contre-conditionnement en présentant à votre chat sa gâterie ou nourriture préférée en présence de l’élément déclenchant la peur. S’il cesse ou refuse de manger, c’est qu’il a trop peur. Vous devrez donc éloigner votre chat ou réduire l’intensité du déclencheur jusqu’à un niveau où votre chat continuera de manger. Faites des séances de 5 minutes quelques fois par jour et très graduellement, diminuez la distance ou augmentez l’intensité, pourvu que le chat mange encore. Poursuivez la technique jusqu’à ce que l’élément déclencheur ne fasse plus peur à votre chat.