ASTUCES ET CONSEILS

Nos experts du monde des chats Intersand® en collaboration avec Éduchateur vous proposent quelques astuces et conseils pour les nouveaux parents de chats, les amoureux de leur minou et tous les curieux qui pensent à agrandir leur famille.

Comment convaincre mon chat de me laisser dormir la nuit

Il est 3h du matin, toute la famille est profondément assoupie quand soudainement, un bruit perturbe le calme. Tel un coq chantant au lever du soleil, le chat donne l’alerte avec ses miaulements la nuit, utilisant sa voix la plus mélodieuse, question de bien se faire entendre. Rien à faire pour qu’il retourne se coucher. Le félin de compagnie continue de plus belle, malgré l’intervention d’un membre de la famille maintenant réveillé. Tout porte à croire qu’il y a un problème chez lui pour être aussi matinal, mais qu’en est-il vraiment?

Pourquoi mon chat miaule-t-il ainsi?

Bien que le registre vocal félin soit varié, il semblerait que le miaulement typique soit exclusif à la communication avec l’humain. En ce sens, les vocalises de ce genre seront majoritairement des demandes d’attention pouvant être interprétées selon le contexte dans lequel elles surviennent. De plus, avec le temps, le chat pourra déduire que dans certaines situations, le miaulement lui est utile à obtenir ce qu’il souhaite selon la réponse émise par l’humain. Il en résulte un apprentissage par association dans lequel le miaulement annoncera, par exemple, l’arrivée de nourriture, l’ouverture de la porte menant à l’extérieur ou des caresses.

Garder son chat occupé quotidiennement

Bon nombre de chats domestiques peinent à trouver suffisamment de divertissements dans leurs journées. L’absence d’aménagement des maisons pour répondre à leurs besoins ainsi que le manque d’interactions sociales sont des facteurs d’influence sur les comportements indésirables. En effet, un chat manquant d’activités pour dépenser son énergie physique et cognitive se trouvera des occupations parfois difficilement tolérables pour les humains. Destruction du mobilier, mauvais tours et vocalisation excessive ou inopportune en sont quelques exemples. Il s’avère alors primordial, en résolution de problème, de fournir beaucoup d’activités au chat. Pièces avec de nombreuses surfaces en hauteur, accès aux fenêtres, stations alimentaires interactives, séances de jeu, entraînement à faire des tours et sorties en laisse sont toutes des activités qui peuvent être intégrées au quotidien des chats de maison afin de leur fournir une routine de vie défavorable à l’expression de comportements problématiques.

Remplacer les miaulements et les activités nocturnes par le sommeil

Il faut savoir que le système nerveux est divisé en deux parties ayant chacune son rôle dans la régulation du corps. L’une d’elles, nommée le système nerveux parasympathique, est responsable de la digestion et du repos. D’ailleurs, c’est ce qui explique pourquoi certaines personnes se sentent plus fatiguées après avoir consommé un repas copieux. Il en est de même pour le chat. Ce qui est intéressant, c’est qu’il est possible d’exploiter ce rythme biologique afin d’induire un cycle du sommeil qui est plus convenable à la cohabitation avec l’humain. Par exemple, afin de favoriser le sommeil, il est recommandé de tenter de reproduire le cycle du chat, soit chasser, manger, se toiletter et dormir. Ainsi, en fin de soirée, on lui offre une bonne séance de jeu suivie d’un repas dans un bol interactif. Le chat sera alors occupé physiquement et mentalement pour accéder à sa nourriture. Lorsqu’il aura terminé de manger, il sera porté à se toiletter, puis à s’assoupir pour la digestion. La fréquence et la durée des miaulements la nuit devraient donc diminuer.

La solution au problème

Il est très important d’analyser le contexte dans lequel surviennent les miaulements indésirables, car c’est lui qui dictera comment intervenir en proposant une alternative au chat afin de répondre à son besoin qu’il exprime en vocalisant. En règle générale, il faut ignorer les miaulements jusqu’à ce que le chat comprenne que ce comportement ne lui rapporte plus rien. Cette période peut durer quelques jours ou semaines, selon les cas, et il y aura une période pendant laquelle le niveau d’intensité augmentera. Telle une demande ultime d’obtenir à nouveau ce pour quoi il miaule, le chat sera alors plus insistant quand il comprendra que ce qu’il faisait ne sert désormais à rien. Ignorer totalement le chat implique donc de ne pas le regarder, le toucher ou le nourrir lorsqu’il vocalise. Conjointement à cela, lui fournir ou lui enseigner une alternative pour arriver à ses fins peut accélérer le processus. Un changement dans la routine pourrait aussi être bénéfique. Par exemple, prenons le cas où le chat miaule le matin afin d’obtenir son repas. Il a probablement déduit que miauler mène à ce que l’humain se lève et lui serve de la nourriture. Or, si la séquence est modifiée et que l’humain nourrit le chat plus tard, comme après avoir pris sa douche, ce sera maintenant la douche qui annoncera l’arrivée de nourriture plutôt que le lever.

Que faire si mon chat continue à miauler la nuit?

Certains troubles pathologiques du comportement peuvent être à l’origine de miaulements excessifs la nuit. Il faut donc rester vigilant si l’application de ces conseils de base n’améliore pas la situation ou si le chat semble en détresse lorsqu’il n’obtient pas suffisamment d’attention. Dans de tels cas, un plan d’intervention personnalisé est nécessaire, et seuls un intervenant en comportement félin qualifié ou un vétérinaire pourront vous venir en aide, notamment pour établir un diagnostic.